Comme promis, voici le retour concernant la protection d’écran commercialisée par HTC pour son terminal phare, le One X.

Le One X est doté d’un écran de type Corning Gorilla Glass ce qui est censé le rendre résistant aux petites agressions qu’il pourrait subir dans nos poches ou dans nos sacs. Toutefois il peut-être plus sage d’utiliser une protection d’écran qui sera plus aisée à changer qu’une dalle tactile en cas de souci.

sp p730 packagingEmballage

Le packaging reste celui auquel HTC nous a déjà habitué pour ces protections d’écran : il est identique à celui qui habillait déjà la protection d’écran de mon Desire il y a 2 ans. Les protections sont toujours vendues par deux, ce qui rassurera ceux qui, comme votre serviteur, ont été équipé de deux mains gauches. En effet : j’ai collé la première de travers et j’étais bien content d’en avoir une deuxième sous la main…

sp p730 capteursForme

J’étais dubitatif quand au comportement des protections d’écran sur le One X avec son écran aux bords incurvés. Si cet effet participe particulièrement à l’esthétique générale du combiné on imagine mal comment faire adhérer de façon durable une protection toujours un peu rigide sur ces bords non plats. HTC n’a pas trouvé comment faire non plus. La protection ne recouvre que la surface bien plane de l’écran et laisse donc nu plus d’un millimètre sur chaque bord latéral de l’écran. En haut et en bas la découpe est bien ajustée et la protection vient bien jusqu’au bord de la vitre. On remarque comme habituellement une découpe pour les capteurs situés sur la gauche du logo HTC et qui deviennent de ce fait beaucoup moins discrets.

Mise en place

Conséquence de la largeur de la protection inférieure à celle de l’écran la mise en place n’est pas aussi facile que sur mes précédents smartphones. En effet, tout en veillant à ne pas faire de bulles il faut s’assurer que la protection soit droite sans avoir les bords latéraux pour se guider. La première étant complétement de travers (et les protections HTC n’étant pas réutilisables) j’ai du passer directement à la deuxième.

sp p730 full

Matériau

La transparence globale est bonne même si la protection se voit instantanément. En effet le matériaux ne semble pas aussi « invible » que la protection livrée avec les Sony (avec le Xpéria pro par exemple) et le noir de l’écran situé sous la protection parait bien gris à côté de celui laissé nu (sur les bords donc, merci de suivre ^^ ).

La glisse reste très correcte et je n’ai senti de gène lors de l’utilisation du téléphone. Après une heure de Death Rally mon doigt semble même moins souffrir que sur l’écran nu. La sensibilité de la dalle tactile ne semble pas altérée : il faut vraiment insister et chercher à piéger le téléphone pour réussir à lui faire mélanger les points de contact (avec 6 doigts parkinsoniens sous acide on y arrive quand même bien).

Les reflets semblent aussi un peu plus prononcés qu’avec l’écran nu. Voilà qui sera surtout gênant en extérieur ou en cas de forte luminosité. La différence n’est pas vraiment marquante mais d’autant plus préjudiciable que la transparence n’est pas parfaite.

Enfin, les traces de doigts se remarquent davantage, elles sont plus difficiles à éliminer et la poussière semble plus facilement attirée par l’écran (électricité statique ?).

sp p730 basRésistance

J’attends d’autres protections plus économiques et je ferais un comparatif. Pour estimer la résistance de celle-ci je ne dispose pour l’instant que du retour sur la protection pour le Desire (le matériau semble le même) pour laquelle force est de constater que le vieillissement fut très bon.

sp p730 bordsPour conclure

Plus nos appareils sont dotés de beaux écran, et celui-ci est vraiment magnifique, plus nous craignons pour leur sécurité. Plus nous craignons pour leur sécurité, plus l’envie se fait pressante de les protéger… Malheureusement avec des écrans aussi somptueux la moindre de perte de qualité est fortement ressentie. Alors devons nous laisser notre écran nu au risque de voir sa dalle irrémédiablement rayée par quelque diamant passant là par inadvertance ? Ou devons-nous sacrifier un peu de notre plaisir pour en assurer une plus grande pérennité ? La question reste ouverte et nous aurons bientôt d’autres protections en tests. Le bilan de cette protection HTC est donc plutôt mitigé.

NB :

La protection commercialisée sous la marque Savvies semble souffrir du même défaut de format : elle ne recouvre pas toute la largeur de l’écran. Un fabricant réussira-t-il à trouver une protection qui s’adapte à nos écrans bombés ?